Pourquoi les NFT sont-ils de plus en plus populaires dans l’industrie du café ? Ces questions doivent être expliquées

Vietnamese Coffee Exporter
NFT

In recent times, the global fascination with non-fungible tokens (NFTs) has become increasingly undeniable. These digital assets are revolutionizing ownership by uniquely verifying digital items like artworks and collectibles. The coffee industry, too, has witnessed a surge in NFT initiatives over the past few years, marking an intriguing intersection of technology and coffee culture.

The emergence of NFTs in the coffee sector prompts critical inquiries: What roles can these tokens play, and how might they benefit stakeholders within the coffee supply chain? These questions underscore a growing interest in leveraging blockchain technology to enhance transparency, traceability, and consumer engagement in the coffee trade.

To delve deeper into these developments, I engaged with coffee industry experts actively involved in NFT projects. Their insights shed light on the transformative potential of NFTs in reshaping how coffee is sourced, marketed, and appreciated globally. Read further to discover firsthand perspectives on this innovative fusion of digital innovation and traditional coffee craftsmanship.

Que sont les jetons non fongibles ( NFT)?

Bien qu’initialement développés en 2014, les jetons non fongibles (NFT) ont récemment connu un regain de popularité, notamment reconnu par le Collins Dictionary comme le « Mot de l’année » en 2021. Un NFT est essentiellement une forme unique d’actif numérique qui peut être achetés et vendus en ligne, en utilisant souvent des crypto-monnaies pour les transactions.

Contrairement aux cryptomonnaies comme Bitcoin ou Ethereum, qui sont fongibles et interchangeables, chaque NFT possède des caractéristiques distinctes et un code identifiant spécifique, le rendant singulier et irremplaçable.

Ces jetons peuvent représenter un large éventail d’éléments, allant des œuvres d’art numériques aux GIF, en passant par les avatars virtuels et les compositions musicales. Une fois acheté, l’acheteur obtient généralement des droits de propriété exclusifs sur l’actif numérique, bien que le créateur original puisse conserver les droits d’auteur.

Depuis leur création, le marché des NFT s’est avéré très rentable, les jetons individuels atteignant des prix étonnants ; la vente la plus élevée enregistrée a atteint le montant impressionnant de 69,3 millions de dollars. Certains NFT font partie d’une série, permettant à plusieurs acheteurs de posséder des actions d’un seul actif numérique.

Les NFT fonctionnent sur la technologie blockchain, qui sert de registre décentralisé pour enregistrer les transactions sur un réseau d’ordinateurs. Cela garantit la sécurité et l’intégrité des données en rendant les modifications extrêmement difficiles une fois enregistrées.

Les informations stockées sur la blockchain comprennent les détails des transactions, l’historique de propriété et la provenance, qui sont transparents et immuables. Cette combinaison de propriété numérique unique et de traitement sécurisé des données par la blockchain a stimulé diverses applications et discussions concernant le potentiel futur des NFT dans divers secteurs, notamment l’art, le divertissement et au-delà.

Utilisation des NFT dans l’industrie du café

Avec la popularité croissante des NFT, leur impact sur l’industrie du café est un sujet d’intérêt et d’exploration croissants.

Le secteur du café connaît une augmentation des initiatives NFT, illustrée par l’introduction du service d’abonnement Bored Breakfast Club plus tôt cette année. Cette plateforme innovante offre aux clients la possibilité d’acquérir l’un des 5 000 NFT, chacun leur donnant accès à un mélange de café sur mesure en édition limitée qui fusionne la propriété numérique avec l’attrait du café artisanal.

Le co-fondateur de Coffee Bros à New York, Dan Hunnewell, s’est également aventuré dans l’espace NFT avec Crypto Baristas, lancé fin 2021. Ce projet célèbre non seulement l’expression artistique, mais soutient également les initiatives communautaires dans les régions productrices de café.

Selon Dan, « investir dans des projets menés par les producteurs est crucial pour promouvoir les personnes derrière le café de spécialité. Chaque NFT « Crypto Barista » représente à la fois une œuvre d’art unique et un actif numérique sécurisé sur la blockchain.

Ces NFT sont conçus comme des personnages de barista distinctifs, proposant une collection de plus de 60 avatars disponibles à l’achat, chacun incarnant son propre récit créatif et sa propre signification culturelle.

Tony Bui, illustrateur principal de Crypto Baristas, met en lumière le parcours créatif derrière des designs emblématiques comme Honeywell, en mettant l’accent sur l’esprit de collaboration et la vision artistique qui résonnent profondément auprès des amateurs de café.

“Lorsque j’ai réfléchi à des idées pour une mascotte, j’ai d’abord pensé à un ours”, réfléchit-il. “Cependant, le croquis initial n’a pas trouvé un écho auprès de l’équipe, ce qui m’a incité à le transformer en un concept de bouteille d’ours au miel.

“Cette conception révisée a rapidement gagné en popularité, particulièrement appréciée par les amateurs de café qui aiment ajouter du miel à leurs infusions”, explique-t-il.

Actuellement dans sa deuxième saison, Crypto Baristas continue d’évoluer sous la direction de Dan. En réfléchissant à sa création, il souligne comment la première saison a catalysé la croissance de Coffee Bros.

« Grâce à notre initiative pionnière NFT, les premiers utilisateurs ont non seulement obtenu des privilèges exclusifs dans notre prochain café, mais également sur la plateforme en ligne de notre torréfaction », précise-t-il.

S’appuyant sur le triomphe de ses débuts, Coffee Bros vise à créer le premier café financé par NFT à New York, dans le but de redéfinir les expériences de café à l’échelle mondiale.

“Pour l’avenir, des initiatives telles que Crypto Baristas sont sur le point de permettre aux clients de bénéficier d’avantages sur mesure dans leurs établissements de café préférés dans le monde entier”, conclut Dan.

Qu’en est-il du NFTS à l’origine ?

Alors que les NFT continuent de gagner du terrain, principalement auprès des consommateurs des pays économiquement développés, il y a désormais un débat croissant sur leurs applications potentielles à la source.

Cette discussion est particulièrement pertinente à la lumière des critiques environnementales formulées contre les NFT – la nature énergivore des systèmes blockchain utilisés pour la vérification numérique. On estime que l’exploitation minière mondiale de Bitcoin produit à elle seule plus de 75,6 tonnes d’émissions de carbone par an, un chiffre comparable à l’ensemble de l’empreinte carbone nationale de la Colombie.

En réponse à ces préoccupations environnementales, l’accent est de plus en plus mis sur l’exploration d’approches plus durables dans le domaine des NFT liés au café.

Dan détaille leur récente initiative : « En août 2021, nous avons collaboré sur un projet de café avec Cup of Excellence. Cette initiative a mis en valeur les producteurs de café qui ont cultivé des grains exceptionnels acquis lors de la vente aux enchères du CoE en Éthiopie en 2021. »

Chaque NFT de notre initiative a été méticuleusement conçu pour symboliser l’identité unique d’un producteur de café dévoué, en mettant en évidence les détails de son lot spécifique aux enchères, y compris des détails sur la variété de café et son score de dégustation exceptionnel.

Dan souligne en outre les avantages uniques associés à la possession de ces NFT : « En plus de la propriété numérique, chaque détenteur de NFT a également reçu un sac spécialement organisé du mélange de café correspondant.

Le potentiel de ces entreprises innovantes va au-delà des récompenses immédiates, car il existe un optimisme quant à la mobilisation des bénéfices pour favoriser une croissance durable dans les régions productrices de café.

« Notre collaboration continue avec Cup of Excellence vise à explorer des partenariats potentiels pour l’investissement », explique Dan. « Cette initiative stratégique pourrait ouvrir la voie à la création d’une coopérative collaborative « pour le bien supérieur », dédiée à la collecte de fonds essentiels pour améliorer les rendements agricoles et la qualité du café au sein de ces communautés.

Le NFTS pourrait-il contribuer à améliorer la transparence ?

Ces dernières années, on a assisté à une augmentation notable de la demande des consommateurs pour une transparence et une traçabilité accrues au sein de la chaîne d’approvisionnement du café. Cette tendance croissante souligne l’intérêt accru des consommateurs à comprendre les origines et le parcours de leurs grains de café, de la ferme à la tasse.

Parallèlement à l’adoption de modèles de commerce direct, la technologie blockchain est devenue un outil essentiel pour répondre à ces demandes en offrant aux consommateurs un accès sans précédent à des informations cruciales telles que le prix exact payé aux producteurs de café. Ces données sont stockées en toute sécurité sur un registre décentralisé, garantissant leur immuabilité et leur transparence tout au long du processus de la chaîne d’approvisionnement.

Compte tenu de leur utilisation de la technologie blockchain, de nombreuses spéculations existent quant à savoir si les jetons non fongibles (NFT) pourraient servir de catalyseur pour une transparence encore plus grande dans l’industrie du café.

Dan est optimiste quant à ce potentiel : « Les NFT représentent un pas significatif vers la transparence dans la production de café, permettant aux torréfacteurs de retracer méticuleusement chaque lot de café jusqu’à son producteur individuel ou sa station de transformation. Ce niveau de détail inclut des informations sur la fréquence des transactions et les prix payés.

Alors que la demande des consommateurs pour des technologies axées sur la transparence telles que les NFT continue de croître, Dan pense que davantage d’entreprises de café intégreront probablement des technologies similaires dans leurs stratégies de chaîne d’approvisionnement.

D’un point de vue théorique, la technologie blockchain et les NFT offrent des avantages prometteurs aux producteurs de café. Par exemple, Sherwood Forest, une marque jamaïcaine renommée de Blue Mountain Coffee, a collaboré avec une entreprise technologique pour mettre en œuvre un projet de validation de blockchain. Dans le cadre de cette initiative, chaque baril de leur café Blue Mountain a reçu un code NFT et QR unique, permettant aux consommateurs de vérifier l’authenticité des grains qu’ils achètent.

« Notre objectif est d’améliorer l’engagement des consommateurs en partageant les histoires fascinantes de nos producteurs de café, que ce soit par le biais d’interactions directes ou de supports numériques », explique Dan.

Cela résoudra-t-il les problèmes du secteur du café ?

Bien que la poursuite de la durabilité dans l’industrie du café soit prometteuse, l’efficacité de la technologie NFT pour relever les défis persistants au sein de la chaîne d’approvisionnement, en particulier pour les producteurs de café, reste incertaine.

La technologie Blockchain améliore sans aucun doute la transparence en permettant aux consommateurs de suivre les prix payés aux producteurs, favorisant ainsi une plus grande sensibilisation.

Cependant, il est essentiel de reconnaître que la transparence à elle seule ne garantit pas que les agriculteurs reçoivent des prix plus équitables ni ne résout les problèmes systémiques plus vastes qui affligent le secteur.

Selon Dan et Nick de Crypto Baristas, les NFT représentent un nouvel ajout au secteur du café, offrant potentiellement des voies de croissance et de développement dans les années à venir.

Néanmoins, en raison de l’évolution rapide de cette technologie et du scepticisme persistant de l’industrie, les entreprises de café pourraient aborder l’adoption du NFT avec prudence. L’impact futur des NFT sur la dynamique de l’industrie et leur capacité à apporter des changements substantiels restent incertains et font l’objet d’un examen continu.

FAQs:

Tags:
Share