Un Guide D’Un Producteur Pour L’Élagage Et La Taille Des Caféiers

Vietnamese Coffee Exporter
L'Élagage Et La Taille Des Caféiers

L’Élagage Et La Taille Des Caféiers: S’occuper d’une plantation de café est un travail exigeant, qui ne s’arrête pas à la récolte. Une fois la dernière cerise de café cueillie, il est crucial de se concentrer sur la taille et le stumping. Ces techniques de gestion des cultures sont essentielles pour maintenir la santé des arbres et optimiser la production.

L’Importance De La Taille Et Du Stumping

La taille et le stumping améliorent la santé et le rendement de vos caféiers. Bien que la production de cerises de café puisse naturellement diminuer, ces pratiques peuvent aider à maintenir ou même augmenter les niveaux de productivité au fil des ans.

Jose Antonio San Roman, producteur de café pour Sabormex, explique : « Si vous produisez dix livres [par hectare] et que vous ne gérez pas votre récolte, vous passerez à deux livres par hectare, même si la qualité reste la même. »

La taille et le stumping peuvent également prévenir le port biennal, un phénomène où les récoltes alternent entre années de forte et de faible production, rendant difficile la planification des rendements.

Certaines variétés de café peuvent devenir très grandes, ce qui complique l’accès aux cerises et rend la cueillette moins efficace. Matti Foncha, fondateur de Cameroon Boyo, indique que sans élagage pour maintenir la forme de l’arbre, “vous devez les plier pour les récolter et nous finissons souvent par les casser”. Sur sa ferme, il limite la hauteur des caféiers en coupant la pointe.

Un arbre à café trop dense empêche la lumière et l’air d’atteindre toutes ses parties, ce qui peut réduire le rendement car l’énergie est utilisée pour faire pousser des feuilles et des branches au détriment des fleurs et des cerises. Les ravageurs et les maladies peuvent aussi prospérer dans l’obscurité et l’humidité à l’intérieur des arbres touffus.

Techniques De Taille Et De Stumping

Il existe différents systèmes de taille et de stumping pour les arbres à tige unique et multiple, utilisés dans diverses régions productrices de café.

L’Élagage Et La Taille Des Caféiers: Élagage d’entretien

La taille annuelle aide à maintenir la forme souhaitée des arbres, favorise la production de fruits, permet la circulation de l’air et la pénétration de la lumière du soleil, et prévient la malnutrition. Éliminez les branches et feuilles improductives, endommagées, malades ou inutiles avec des coupes nettes et inclinées.

Les paramètres de chaque système de taille varient. Jose Antonio explique que la méthode du « rock ‘n’ roll » au Mexique consiste à « suspendre la croissance verticalement à environ 1,20 m (3,9 pieds) et horizontalement à environ 0,20 m (0,66 pi) ».

Il mentionne également que dans la taille “traditionnelle”, “le petit producteur évalue la plantation et détermine quel arbre a besoin de quel type de gestion des cultures”. Cependant, ce système “s’est avéré peu fiable, non systématique, et donne de mauvais résultats. Il n’apporte pas de stabilité en termes de productivité et exige beaucoup d’efforts pour que le producteur établisse la prochaine étape.”

Stumping

Le stumping est une méthode plus radicale que la taille. Il consiste à retirer une grande partie du tronc et de ses branches principales, bien que certaines tiges puissent être laissées pour stimuler la repousse. Lors du stumping, il est crucial de fournir suffisamment de nutriments pour que l’arbre puisse se rétablir correctement.

Cette technique est généralement utilisée lorsque les arbres sont vieux, infestés, lorsque leur production ou leur croissance a considérablement diminué, ou pour libérer de l’espace. Matti explique : « Parfois, vous stumppez simplement pour dégager une zone, puis vous plantez d’autres cultures, permettant ainsi au jeune caféier de repousser. »

Jose Antonio décrit un type de stumping à tige unique très populaire au Mexique, appelé poda pulmón. « C’est une suspension verticale de la croissance à 0,90 m (2,95 pi), laissant toute la croissance horizontale en dessous de cette hauteur, afin de ne pas réduire le rendement de manière aussi drastique », précise-t-il.

Quand Tailler Et Ébouter Un Arbre À Café

Les arbres doivent être régulièrement taillés après la récolte pour l’entretien. Lorsque les niveaux de productivité ne peuvent plus être restaurés par d’autres moyens, il peut être nécessaire de rajeunir les plantes en les éboutant.

Jose Antonio explique : « Lorsque vous endommagez une plante et que vous renouvelez une grande quantité de feuillage, vous perdez en fait certaines racines, une certaine capacité à photosynthétiser et une certaine capacité de la plante à absorber les nutriments. »

Il recommande de développer « une gestion correcte et systématique des tissus végétaux, avec un programme de nutrition qui favorise la récupération des racines » afin de stimuler efficacement une croissance saine.

« Lorsque la plante a très peu de feuillage et beaucoup de branches mortes, surtout dans la partie supérieure, le petit producteur l’émonde généralement », dit-il. « Si elle a des branches vivantes dans la partie supérieure et que la plante a l’air relativement saine, alors ils la taillent. »

Connaissez Votre Ferme Et Vos Caféiers

Avant de vous lancer dans la taille et l’éboutage, tenez compte des facteurs suivants :

– Votre ferme : variété végétale, âge de production, densité et organisation, système d’ombrage, pratiques de fertilisation.
– Votre région : incidence des ravageurs et des maladies, traitements phytosanitaires requis, conditions environnementales.
– Vos objectifs : qualité, rendement, et degré de manipulation de la croissance des plantes.

N’oubliez pas de considérer les ressources économiques et humaines disponibles et de calculer vos coûts de production. Des stratégies plus intensives nécessitent plus de temps et d’argent consacrés aux pratiques de gestion des cultures, à la fertilisation, à la main-d’œuvre, à la désinfection, à la surveillance et à l’équipement.

Plan De Gestion Des Cultures

Pour concevoir un plan de gestion des cultures, familiarisez-vous avec les caractéristiques de la variété de café que vous cultivez, ainsi que la structure des plantes et leur mode de développement.

Chaque arbre à café a un tronc principal avec des branches verticales (orthotropes) qui produisent des tiges horizontales (plagiotropes), également connues sous le nom de branches primaires, secondaires et tertiaires. Les nœuds sur les branches primaires produisent la plus grande quantité de cerises de qualité et ne peuvent pas être remplacés une fois coupés. Avec le temps, les fruits pousseront plus loin du tronc, car chaque nœud ne produit des cerises qu’une seule fois.

Pour encourager efficacement la production de cerises et éviter les fluctuations, la SCA recommande de diviser la plantation en secteurs définis par la variété et l’âge, et de tailler et émonder chaque secteur à des moments différents.

Jose Antonio recommande de tailler une rangée à la fois, car cela « redistribue le rendement de manière fiable et prévisible. Cela simplifie beaucoup le processus de prise de décision. »

Techniques De Taille Pour Prévenir Les Ravageurs Et Les Maladies

Chaque fois que vous coupez un arbre à café, vous créez des blessures et augmentez le risque d’infection. Jose Antonio explique que la taille et l’éboutage doivent être effectués après la récolte et la saison froide, de sorte que « vous ne stimulez pas la croissance des germes qui seront victimes de champignons et de maladies ».

Il conseille : « La meilleure façon de tailler est de faire une coupe nette et oblique, sans créer de cavité dans la plaie. Cela permet à l’eau de s’écouler et réduit le risque d’infection. »

Si un arbre est ébouté en raison de maladies, assurez-vous de récolter toutes les bonnes cerises, puis brûlez les branches coupées pour éviter toute propagation de l’infection. Assurez-vous que tous les outils (sécateurs, houes, scies à tailler, couteaux, machettes et cisailles) sont bien aiguisés pour éviter les déchirures ou les coupures irrégulières, et désinfectez-les régulièrement.

Jose Antonio souligne que l’utilisation de fongicides de contact peut également être bénéfique, car ils « ont un large spectre, sont très bon marché et préviennent les infections ».

Il est impossible de recommander un seul système de taille ou d’éboutage car chaque ferme est unique et chaque producteur a des objectifs et des besoins différents. Mais en tenant compte des spécificités de votre ferme et en créant un plan détaillé à long terme, vous pouvez stimuler le rendement et maintenir des plantes en bonne santé.

Lorsqu’ils sont planifiés et réalisés correctement, la taille et l’éboutage peuvent aider à produire un café de meilleure qualité et en plus grande quantité, augmentant ainsi vos revenus de manière fiable.

FAQs: